Se mettre au thé noir

Se mettre au thé noir

  Ambre

 (83)    (0)    0

  Origines, découverte et production du café

Camellia sinensis, c’est le nom de la plante chinoise dont les feuilles une fois séchées permettent de donner le fameux thé noir dont beaucoup sont friands. De la même plante, on produit également le thé vert. Pour obtenir l’un plutôt que l’autre, c’est tout le processus qui diffère. Même si le thé vert rencontre un grand succès, c’est le thé noir qui est le plus produit à l’échelle du monde. En Europe, mais surtout en France et en Grande-Bretagne, c’est le thé que nous consommons le plus. Et ce depuis le 17ème siècle.

Le thé noir est un thé vert qui s’est oxydé. Les feuilles de thé sont laissées à fermenter. Il arbore une belle robe sombre une fois qu’il est infusé, et se marie parfaitement avec des arômes d’orange, de bergamote ou encore de jasmin. C’est le thé idéal notamment en hiver, où on peut l’associer à des arômes de cacao et d’écorces d’orange.

Composition du thé noir

Le thé noir est connu pour contenir moins de théine que le thé vert, ce qui est parfait pour les personnes qui le tolère moins bien. Il favorise une bien meilleure digestion, et aide à réduire les états de stress. Dans sa composition, on retrouve des polyphénols, qui sont des antioxydants. Ils permettent de combattre les radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau. Et ce n’est pas tout, puisqu’il améliore aussi grandement la circulation sanguine. Attention tout de même, comme tous les thés mais aussi le café, à ne pas en abuser. Quelques tasses par jour suffisent, n’en faites pas une consommation abusive.

Petits conseils de préparation

Vous l’avez sûrement déjà entendu, mais c’est toujours bon de le répéter, n’utilisez surtout pas une eau bouillante pour votre thé. Elle brûlera les feuilles, et fera perdre à ces dernières leurs propriétés. On conseille en général une température de l’eau autour de 80°. C’est l’idéal. Le thé noir a un goût fort et prononcé, il est donc également conseillé de ne pas le laisser infuser plus de cinq bonnes minutes. Dans le cas contraire, il risque d’être très amer. Moins vous laisserez votre thé infuser, plus le goût sera doux. Cela dépend bien évidemment de chacun.

Quelques thés noirs

Il ne s’agit bien évidemment pas d’une liste exhaustive, mais voici quelques exemples de thés noirs qui devraient ravir vos papilles.

Le Darjeeling est un thé cultivé en Inde, et très parfumé. Comme il possède une concentration en tanin assez importante, son goût est très prononcé.

Le thé Assam est également un thé indien, et provient de la région dont il porte le nom. Il s’agit d’une région très importante pour le commerce du thé, puisque c’est celle qui en produit le plus à l’échelle mondiale. Il est obtenu à partir d’une variété un peu particulière de Camellia sinensis, qui est l’assamica. C’est pour cette raison que son goût se distingue un peu des autres, avec des nuances terreuses et chocolatées.

Le Ceylan est originaire du Sri Lanka, et possède une belle robe dorée, parfois tirant sur le bordeaux selon l’altitude des cultures. Son arôme est plus subtil et délicat, avec une forte connotation épicée.

Et enfin l’Earl Grey est un thé très populaire en Europe, et c’est d’ailleurs celui qu’on associe généralement à la fameuse heure du thé chez les Britanniques. Ce n’est pas un thé noir brut, mais un thé en fait aromatisé avec des écorces d’orange bergamote. C’est un thé gourmand, qui se savoure avec plaisir à l’heure du goûter. Il en existe plusieurs variantes, dont la Lady Grey, aux notes plus florales et citronnées.

Comme vous pouvez le constater, il y a un thé noir pour chaque palais. Difficile parfois de choisir entre temps de choix et de saveurs ! Chaud ou froid, le thé noir se déguste en toute saison, et à toute heure de la journée. Un moment de réconfort, pour vous seul.e ou à partager avec des proches.

 (83)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha