Chercher dans le blog

L'Origine de la découverte du café

L'Origine de la découverte du café

 (298)    (12)   0

  Origines, découverte et production du café

L’Origine de la découverte du café.

Le café, une boisson si mystérieuse, noir comme les plus froides nuits d’hiver. Aussi bien utilisé pour la divination que pour se réchauffer. Un focus sur la découverte de la boisson la plus consommée au monde après l’eau. L’histoire du café si mystérieuse et remplie de légende, est bien probablement encore méconnue de nos jours, puisqu’avec le temps maintenant les mythes et les histoires vraies sont totalement mêlés.

Si bien que même les historiens hésitent tous pour raconter l’histoire du café tant celle-ci est sinueuse, remplie d’anecdote. Mais aussi comment respecter cette longue et merveilleuse histoire du café.

Ici nous nous attarderons plus particulièrement sur la découverte du café en tant que tel et non pas à son expansion à travers le monde.

Le berger Kaldi.

 

C’est une histoire racontée depuis la nuit des temps, autrefois dans les petits cafés d’Orient dans des grandes cités comme Istanbul, Damas ou La Mecque. C’est la fabuleuse histoire du berger Yéménite Kaldi. C’est une légende qui sans doute tire une partie de son histoire de fait réel. Déclinée en plusieurs versions cette vieille légende se trouve dans un conte des Mille et Une Nuits.

Ce berger Kaldi laissait paître ses nombreuses chèvres dans les montagnes entourant sa propriété. Mais il s’aperçut peu de temps après que ses bêtes gambadaient et sautaient avec joie toute la journée, mais aussi la nuit ! Elles l’empêchaient de dormir et de se reposer.

Il alla donc voir quelques santons d’une confrérie religieuse pour leur raconter son problème. Ceux-ci décidèrent d’observer ces fameuses chèvres sauteuses. Ils constatèrent très rapidement que les chèvres semblaient se régaler de petits fruits rouges ressemblant à des cerises, provenant d’un arbuste poussant masse dans la région.

Ils en goutèrent tel quel et se sentirent tous emplis aussitôt d’une énergie débordante. Ces cerises dorénavant les soutiendraient lors des longues sessions de prières et d’exercices pieux.

 

C’est une des dizaines d’histoires contant la naissance de notre breuvage noir, mais sans doute la plus connue. Certainement fausse puisque les historiens, et autres personnes du métier s’accordent tous à dire que la naissance du café est à situer en Ethiopie le berceau de la première espèce de caféier cultivé (Arabica – Ethiopian) ainsi que l’origine de café comme on le connaît.

Pourtant c’est bien au Yémen qu’il connut son essor. Comment ? C’est grâce à un personnage illustre du café, la première personne importante du café.

Ali ben Omar al-Shadili


La plus grande des croyances arabiques veut que ce soit le grand maître d’un ordre mystique : les Soufis. C’est le maître Ali ben Omar al-Shadili, qui fut surnommé un peu plus tard le  « saint de Moka ».

D’abord il vécut de nombreuses année en Ethiopie (c’est là qu’il connut sans aucun doute notre café), ensuite il s’exila prêt d’un port yéménite pour fonder sa communauté ou très peu de temps après s’éleva la fameuse ville de Moka.

C’est à ce point que nous faisons des analogies avec l’histoire du berger Kaldi. Le breuvage l’aida lors de ces longs exercices pieux pour rester éveiller. Le plus grand exemple fut lors de la cérémonie du « DHIKR », qui – celui-ci – devait le mener à force de nombreuses incantation et prière à une nouvelle forme de mysticisme et de puissance spirituelle.

Un jour lors d’une rencontre fortuite avec un capitaine d’un navire indien, notre saint homme de Moka, offrit un café à celui-ci qui était atteint de langueur et de fatigue. Le capitaine ressenti instantanément les effets, mais aussi reconnue le breuvage comme un met délicieux. La machine était lancée et la réputation du liquide s’étendit très rapidement en orient.

 (298)    (12)   0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha