Le café à la turque

Le café à la turque

  Mathilde

 (404)    (1)    0

  Origines, découverte et production du café

Dans l’histoire du café, le café truc possède une place importante pour ne pas dire centrale. En effet, il ne s'agit ni plus ni moins de la première méthode de préparation connue dans le monde entier.

C’est avec cette méthode que les premiers cafés ont pu être consommés mais aussi que les premiers baristas ont vu le jour. Le café turc, café à la turque ou café oriental est une boisson à base de café en décoction, qui se boit principalement au Proche-Orient, en Afrique du Nord, en Europe du Sud-Est. Partons à la découverte de la toute première préparation de café ! 

Les origines du café turc : la première méthode utilisée au monde

L’ensemble des histoires sur l’origine ou encore des légendes autour du café voient le jour en Afrique, mais c’est également le berceau de l’histoire du café turc. 

En effet tout est lié, il s’agit d’un empire colossal (Turque, donc) qui a existé de 1299 à 1923 et qui a joué des rôles majeurs dans l’Histoire de part sa position  dominante du Moyen-Orient et du bassin méditerranéen. Son principal héritage est évidemment le café turc. 

La naissance du café turc

 Comme pour la découverte du café, il existe différentes histoires sur la naissance du café turc. Nous allons vous raconter l’histoire la plus répandue sur l’introduction du café depuis l’Afrique vers l’empire Ottoman. 

Comme pour la naissance de l’histoire du café, le café turc aurait vu le jour grâce à un homme. Vers les années 1540, Özdemir Paşa, gouverneur au Yémen, découvre le café au sein de sa région. Il décide alors de le présenter à Soliman 1er aussi connu sous le nom de Soliman le Magnifique, dixième Sultan de la dynastie Ottoman.

Soliman 1er apprécie rapidement cette boisson faite à partir de grains de café ainsi la cour mais aussi les élites de l’empire s’emparent et s’approprient cette boisson noire.  Ils décident alors d’utiliser des ustensiles présents au sein de l’empire et proposent une mouture plus fine à l’aide d’un mortier. Le café est alors préparé en décoction qui mousse et très rapidement les ustensiles utilisés deviennent incontournables.

Le café se répand dans la culture turque

Par la suite, on retrouve des maisons du café à partir de 1554 avec pour propriétaire des « kahveci usta ». Ces spécialistes du café étaient majoritairement employés dans les familles de bonne fortune et Palais avant qu’ils n’ouvrent leurs propres établissements accessibles à tous.

Le café turc laisse une empreinte forte dans la culture Ottomane/Turque puisqu’il est aujourd’hui à l’origine de nombreuses traditions et anecdotes. Par exemple, un café est servi au mari le jour de son mariage avec la particularité d’être salé… plus la femme met de sel dans sa préparation, plus le café sera difficile à boire sans faire de grimace ou réaction, ce qui témoignage d’un intérêt plutôt « mesuré » à l’égard de son futur époux. En revanche, si celle-ci met peu de sel dans le café, le café sera plus facile à boire et elle se montrera de fait beaucoup plus intéressée par ce mariage et son époux.

Le café arrive en Europe 

Au cours des années 1600, le café turc arrive en Europe par le biais des marchands turcs. Les premiers échanges se font à Venise, qui est la place de marché centrale pour l’Europe. Quelques années plus tard vint le tour de l’Angleterre, puis petit à petit, le café se diffusa dans le reste du continent.

En 1657, le sultan Mehmet IV visite le Roi Louis XIV et lui offre des grains de café. C’est le premier contact de la France avec le café Turc et un événement souvent mentionné par les historiens comme un tournant dans l’expansion du café en Europe. 

Et si nous partions également à la découverte du café d'Australie, cliquez ici.

Préparation du café turc : méthode et ustensiles 

Avant de parler de la préparation du café à la turque, il est nécessaire d’avoir connaissance des ustensiles incontournables et nécessaire à la réalisation de cet elixir noir. 

Quels sont les ustensiles indispensables à la réalisation du café turc ?

Ibrik (ou cezve)

Le café turc se prépare avec un ustensile appelé ibrik, on peut le comparer dans son utilité à une cafetière. Généralement fait en bronze, on trouve aujourd’hui en acier qui sont compatibles avec les plaques à induction.

 

Moulin à café Turc

Comme son nom l’indique, le moulin à café turc va permettre de moudre les grains de café afin d’obtenir la mouture parfaite. Quel que soit le moulin que vous utilisez, il est primordial d’obtenir une mouture très fine sans quoi il est impossible d’obtenir un café turc. 

Hovoli

L’hovoli est un ustensile courant chez les torréfacteurs ou les cafés, en effet on en trouve très peu chez les particuliers. C’est une sorte de bac à sable qui va permettre de cuire le café très doucement dans du sable du coup. C’est une expérience typique qui vous plongera directement dans l’univers du café turc. 

Comment préparer le café à la turque ? 

La préparation du café à la turque se fait selon des consignes et des gestes précis. Nous allons vous les énoncer afin de vous aider dans la dégustation de ce café. 

  1. Placer l’eau à température ambiante dans l’ibrik

  2. Puis insérer votre dans l’eau ainsi que le sucre si vous en mettez

Attention, il est essentiel de mettre le sucre avant. En effet une fois que la préparation est terminée, le café turc a de la mousse et le marc de café se trouve au fond de la tasse, il est donc impossible de le mélanger. 

  1. Allumer votre feu et placer l’ibrik dessus. Il est conseillé d’utiliser un vrai feu car il est difficile de maîtriser la chaleur avec des plaques électriques ou à inductions. La préparation va pouvoir chauffer doucement ainsi le café va tomber petit à petit au fond, il sera alors nécessaire de baisser encore le feu. 

  2. Il est conseillé de mélanger la préparation avec une cuillère en bois afin d’obtenir une boisson homogène. Cependant, vous ne devez plus remuer jusqu’à la dégustation. 

  3. Le café va commencer à créer de la mousse sur les bords de l’ibrik, baissez alors le feu au minimum. Le café va créer davantage de mousse, retirez-le du feu avant ébullition et laissez reposer 15 secondes. 

  4. Par la suite avec une cuillère à café, vous récupérerez de la mousse pour la placer dans la tasse. Puis remettez l’ibrik sur le feu 

  5. Remettez le café sur le feu afin d’avoir une seconde montée de mousse, toujours sans faire bouillir le café. 

  6. A présent, vous pouvez retirer le café du feu et le verser dans une tasse en tentant de conserver au maximum la mousse. Attendez alors environ 30 secondes afin que le marc de café descende au fond de votre tasse (ne le buvez pas) et dégustez votre café turc !

 (404)    (1)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha