Café guatemala - Très Marias Agrandir l'image

Café du Guatemala - Très Marias

Utilisé

Avec les dosettes rigides E.S.E., retrouvez dans votre tasse le rendu des meilleurs cafés de bar. Cette extraction est pour les amateurs d'expresso. 

Grâce aux percolateurs spécialisés, ce café du Guatemala saura réveiller vos papilles gustatives. Il est disponible par 25, 50, 100 ou 200 dosettes. 

Corsé et très fruité, le Guatemala trouve un bon équilibre entre intensité et douceur. 

Plus de détails

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 3 points de fidélité. Votre panier totalisera 3 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,15 €.


Basé sur 1 avis

Voir les avis

11,50 €

Fiche technique

ConditionnementDosettes ese
OrigineAmérique
TorréfactionForte

En savoir plus

Guatemala, Tres Marias - Cafés d'Origines          

Fiche dégustation

Nez : Bois blanc, floral

Bouche : Chocolat, noix, fraîcheur des fruits rouges

Score sur 5

Acidité : 4

Corps : 4

Arômes : 4

Longueur en bouche : 4

Equilibre : 5

Pour en parler

Le café Tres Marias du Guatemala est complet en tout point alliant l'acidité des fruits rouges à l'amertume du chocolat. Il offre une belle longueur en bouche avec un corps puissant sans être agressif et une richesse aromatique intense.

Informations

Au Guatemala, les meilleurs cafés sont cultivés à partir de 1600 mètres d’altitude. Entre 1600 et 1700 mètres, ils ont le droit à l’appellation SHB (« Stricly Hard Bean ») et sont parmi les plus recherchés au monde. Après 1700 mètres ils ne redeviennent que de « simples » très bons cafés, et on leur donne le nom de la plantation ou de la localité. Chez nous, c'est le « Tres Marias » dans le centre du Guatemala.

On entend plus souvent parler d’un autre café qui lui est un Grand Cru, parfois à tort quand on le compare à d’autres cafés guatémaliens comme le Tres Marias par exemple. C’est le Huehuetenango qui est cultivé dans le Nord-Ouest du Guatemala et traversé par les montagnes du Cuchumanates.

La récolte

La récolte du café se fait à la main. De cette manière, la récolte est très homogène. Au Guatemala, comme dans la plupart des pays d’Amérique Centrale, la récolte se fait d’Octobre à Mars.

Pour récolter le grain de café à l’intérieur de la cerise, celle-ci sera lavée dans les 12 heures maximum après la cueillette pour enlever la pulpe de la cerise.

Pour des informations supplémentaires sur la récolte ainsi que le lavage, se reporter à l’article (La production du café).

Le café au Guatemala

L’histoire commença au milieu des années 1800, précisément dans la tranche 50-60 où la culture du café pointa le bout de son nez dans les élevages de cochenille. Mais par manque d’infrastructure et d’expérience, la production ne grandit pas. C’est donc comme cela que la culture du café au Guatemala est rapidement passée aux mains d’entrepreneurs étrangers et la production décolla enfin. A tel point que pendant une grande partie du 20ème siècle, il était le plus grand producteur d’Amérique Centrale jusqu'à ce que récemment il se fasse dépasser par le Honduras.

Niveau de torréfaction

Le mot du torréfacteur 

« C’est un des autres seigneurs de l’Amérique Latine. Son goût corsé et à la fois fruité lui vient de sa particularité : il pousse sur les pentes des volcans qui lui donne son goût. Je l’utilise aussi beaucoup dans mes assemblages. »

Avis clients

Avis à propos du produit
0
1★
1
2★
0
3★
0
4★
0
5★
4/10


Basé sur 1 avis

  • Antoine M.
    Publié le 08/06/2018 à 16:28 (Date de commande : 03/06/2018)
    2

    pas aimé



Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...