5 cafés à découvrir en été

5 cafés à découvrir en été

  Paul

 (209)    (0)    0

  Origines, découverte et production du caféLes Cafés aromatisésLes Cafés Pur OrigineActualités de Cafés MiguelLa dégustation vue par Cafés Miguel  

Le café se consomme tout au long de l’année et quelles que soient les températures. Il nous permet de bien commencer la journée ou de nous donner un petit peu d’énergie tout au long de la journée. Cependant, lorsque l’été arrive, certains ne s'imaginent pas boire du café à cause de la température. Pourtant le café se consomme par tout temps et même lorsqu’il fait chaud.

Nous allons passer les propositions de café du type café glacés ou café frappés. Les boissons chaudes aident à se rafraîchir lors des grosses chaleurs. Si vous n’arrivez pas à boire des boissons chaudes lorsqu’il fait chaud, il est conseillé de le boire le matin ou le soir.

Voici une sélection de 5 cafés à découvrir durant cet été, vous ne serez pas déçu.

 

Le café du Nicaragua, le maragogype

 

Avec un corps moyen à lisse et une acidité distincte mais légère, les critiques des cafés du Nicaragua indiquent qu'il offre des saveurs riches mais subtiles, une douceur équilibrée, avec des grains qui présentent souvent des notes de vanille. 

Le Nicaragua est connu pour ses grains de café géant aussi appelé sous une appellation contrôlée « Elephant Coffee Beans », que l’on peut littéralement traduire par grain de café d’éléphant.

Cette plante pousse le mieux à des altitudes comprises entre 2 000 et 2 500 pieds au-dessus du niveau de la mer. Le café nicaraguayen Maragogype Elephant Bean est connu pour son corps fin, son équilibre exquis, son acidité vive et son goût net. Une torréfaction moyenne est recommandée et pas plus. Ces cafés savoureux, doux et équilibrés sont exceptionnels pour le café infusé à froid, qui réduit encore l'acidité et constitue une boisson d'été rafraîchissante et facile à boire.

Le café maragogype est un excellent café pour l’été et nous ne pouvons que vous le recommander.

 

Le café du Brésil, le caracoli

 

Lorsqu’une cerise du caféier renferme un grain unique, on nomme la fève caracoli.  

C’est un grain de café qui est souvent plus petit que la normale et qui se trouve aux extrémités des branches du caféier.

Cette fève ne se distingue que lors du tri manuel des grains de café, ce qui en fait une bonne surprise pour celui qui la cueille. Il est fortement apprécié par de nombreux experts du café puisque la fève absorbe tout le sucre du fruit qui l’entoure, ce qui lui donne une note aromatique intense et unique en son genre.

Il offre une grande force aromatique autour de notes de pain grillé, et réussit à équilibrer son amertume de noix grâce à des notes citronnées.

Le café caracoli se consomme très bien en été grâce à ses arômes intenses.

 

Le café du Pérou, le Huanuco

 

Le Pérou est riche en diversité. De la jungle amazonienne aux plages dorées, de la chaîne de montagnes des Andes à l'un des plus grands lacs d'Amérique du Sud, il offre une grande variété de paysages et de climats. Et on peut en dire autant de son café.

Huánuco se trouve au nord-est de Lima, à la périphérie ouest des Andes, ce qui lui confère une altitude de 900 à 2 000 mètres. Ses zones de culture du café sont entourées de forêts, de chutes d'eau, de grottes et d'une flore et d'une faune variées.

Le Typica, le Caturra et le Catimor sont communs ici avec le cacao. On associe le café de spécialité de Huánuco à des notes d'orange, de mandarine et de caramel, ainsi qu'à une acidité définie et à un corps lisse.

Les grains de café péruvien sont très recherchés par les connaisseurs puisqu’ils sont diversifiés et aromatiques.

Le café du Pérou Huanuco se consomme à n’importe quel moment de la journée et est idéal pour commencer sa journée.

 

Le café d’Indonésie, le Timor oriental

 

Le café Timor a un corps moyen à plein, un goût expansif et une acidité vibrante mais peu prononcée.  Les plants de café Timor ont commencé à être cultivés en raison de leur forte résistance à la rouille des feuilles de café, une maladie qui touche la plupart des espèces de caféiers.

Le pays augmente régulièrement la qualité de son café, qui est passivement biologique, car les engrais et les pesticides n'ont jamais été introduits, et 100% du café est cultivé à l'ombre. La plupart de la production est destinée à l'exportation, mais il existe un grand nombre de cafés proposant du café timorais de qualité à Dili et dans le reste du pays.

Le café Timor oriental est peut-être la découverte de l’été pour vous.

 

Le café d’Ethiopie, le Moka Djimmah

 

Le port de Moka est le lieu d'origine du café éthiopien Moka Djimmah dans les hauts plateaux d'Éthiopie. Cette région a été une base importante pour le café destiné à l'Europe et à l'Asie. Le grain de café éthiopien est connu pour être la version la plus ancienne des grains d'Arabica dans le monde entier. Si vous avez déjà bu un café moka, c'est de là que vient le nom, étant donné les notes chocolatées que l'on trouve dans la plupart des cafés éthiopiens. Lorsque vous buvez ce café riche, traité à sec, vous obtenez un café corsé, au goût de moka, avec un soupçon d'épices. L'arôme floral doux-amer est moins acide que celui des autres cafés.

Le port de Moka est l'endroit d'où provient le café éthiopien Moka Djimmah dans les hautes terres d'Éthiopie. Le grain de café éthiopien est connu pour être la version la plus ancienne des grains d'Arabica dans le monde entier. Si vous avez déjà bu un café moka, c'est de là que vient le nom, étant donné les notes chocolatées que l'on trouve dans la plupart des cafés éthiopiens.

Lorsque vous buvez ce café riche, traité à sec, vous obtenez un café corsé, au goût de moka, avec un soupçon d'épices. L'arôme floral doux-amer est moins acide que celui des autres cafés.

On termine cette sélection en beauté avec le café Moka Djimmah qui est un incontournable.

 

 (209)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha