Café du Congo

Café du Congo

  Mathilde

 (58)    (0)    0

  Origines, découverte et production du café

La République Démocratique du Congo est un pays d’Afrique Centrale qui a subi de nombreux événements qui ont fragilisé l’économie du pays ainsi que son développement. En effet, entre l’abandon des plantations, les pillages, les rébellions et guerres ont eu des effets négatifs sur la caféiculture. À tel point qu'aujourd'hui le café représente moins de 1% du PIB de la République Démocratique du Congo.

Découvrez l’histoire du café congolais ainsi que les particularités gustatives de ce café africain. 

Histoire du café au Congo

L’économie de ce pays d’Afrique Centrale repose sur l’agriculture du café, de l’huile de palme, du coton, du sucre, du caoutchouc ou encore du thé et du cacao. Néanmoins, l’économie congolaise va subir des moments de dépression entre les années 1980 et les années 2000 suite aux différentes guerres civiles.

 Cependant, l’histoire du café en République Démocratique du Congo commence au 19ème siècle. En effet, à cette période, une variété sauvage de robusta avec des feuilles étroites et de grandes fleurs est découverte sur le territoire congolais. 

Durant les années 1920, la République Démocratique du Congo (RDC) était une colonie belge. L'administration belge a décidé d’implanter différents laboratoires de recherche afin d’étudier la croissance et l’évolution de plusieurs produits tropicaux dont le robusta. 

En 1917, un agronome du nom d’Edmond Leplae préconise l'introduction du travail obligatoire dans le pays. À travers cette idée, le but est d’avoir des cultures vivrières comme le riz ou le manioc mais aussi des cultures industrielles comme le thé, le café, le coton, etc … destinées à l’exportation.

Cependant ce système va être remis en cause et pointé par l’Organisation International du Travail (OIT) en raison de l’idée de travail obligatoire. Néanmoins, la culture caféière a pu se développer et a su s'installer dans le paysage mondial. 

En 1960, l’indépendance du Congo est proclamé, le pays est alors nommé République du Congo. À cette période, le pays produit alors plus de 90 000 tonnes de café. Mais différents éléments vont bouleverser le pays : les conflits armés, le manque de financement agricole, la baisse des cours mondiaux, la trachéomyse ( = maladie qui touche les plantations de café), le manque d’entretiens des plantations, etc … 

Le gouvernement va alors monter différentes actions pour venir en aide aux producteurs qui rencontrent des difficultés et qui peuvent se sentir incompris. Ainsi en 2003, la coopérative Solidarité pour la Promotion des Actions Café et Développement Intégral (SOPACDI) est fondée pour être un appui pour les producteurs de café. Leur objectif est d’acheter les récoltes des membres de la coopérative afin de les revendre au meilleur prix, l'argent récolté est alors investi dans des projets de développement.

En 2009, une autre coopérative voit le jour : la Muungano. Ces dernières années, les autorités congolaises souhaitent relancer la filière du café au pays afin de la développer. Cependant, les progrès sont difficiles à évaluer.

Aujourd'hui, la RDC produit en moyenne 20% d’arabica et 80% de robusta. La popularité du café congolais repose  sur son arabica qui est cultivé au cœur de la région du Sud Kivu : découvrez le lac Kivu.

Les particularités du café congolais

Il existe de nombreuses variétés de café en RDC, on retrouve du Blue Mountain, du Local Bronze, du Rumangabo, du Kabare, du Maragogype du Bourdon, du Jackson 2, du Caturra, etc …. Chaque région du pays présente des particularités que ce soit au niveau de la taille des grains, des saveurs mais aussi du système de récolte. 

Par exemple, dans la Province Orientale plusieurs variétés de robusta sont cultivées ainsi que du Petit Kwilu. La particularités se retrouve au niveau de la taille des grains mais aussi de son goût qui est plus doux. 

En général, l’arabica de RDC est corsé avec une acidité moyenne et un goût fruité en bouche. Il est possible de déguster l’arabica congolais à n’importe quel moment de la journée et peut-être idéal pour une pause-café afin de savourer toutes les saveurs du café.

Découvrez également le café du Brésil

 (58)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha