L'art du slow coffee, ou l'extraction douce

L'art du slow coffee, ou l'extraction douce

  Ambre

 (56)    (0)    0

Avec un retour à l’ancien, même le café connaît un retour en arrière. Mais pas n’importe lequel bien sûr : un retour en arrière positif. C’est pour cette raison que depuis quelques années, nous voyons renaître la tendance du slow coffee. Le slow coffee est aussi connu sous le nom de méthode douce d’extraction. Il s’agit d’un procédé à l’opposé de celui utilisé pour faire un espresso. En effet, tandis que ce dernier ne nécessite que très peu d’eau, le slow coffee quant à lui se fait au goutte à goutte. L’eau n’est pas envoyée à très haute pression sur le café, mais très lentement. Le café conserve ainsi une très grande partie de ses arômes, et le résultat est très doux. Le café réalisé par l’extraction douce est généralement moins amer.

Comment préparer le slow coffee ?

Sélectionnez des grains de café fraîchement moulus. Vous pouvez les acheter directement chez un torréfacteur, ou les moudre vous-même. Si vous possédez un excellent moulin à café, n'hésitez pas à opter pour cette seconde option ! Votre café n’en sera que meilleur. Le slow coffee nécessite une mouture pas trop fine, plutôt grossière. Optez pour une eau minérale assez neutre, ou bien une eau filtrée.

Il est essentiel de prendre un café de bonne qualité (de préférence un café Pure Origine) pour la réussite de la préparation de votre boisson. La variété de café y fait également beaucoup, mais pas que. Vous devez avoir les justes proportions, aussi bien pour l’eau que pour le café moulu. Avec beaucoup d’eau, le résultat sera davantage amer. En revanche, plus il y a de café et plus vous obtiendrez une boisson au goût fruité.

L’eau ne doit pas être trop chaude, sous peine de complètement brûler les arômes de votre café. L’idéal est une eau entre 93 et 95 degrés.

Vous aurez ensuite besoin d’une cafetière à extraction lente.

Quelle cafetière choisir

Comme pour tout bon café, le choix des grains a son importance. Pour avoir le meilleur slow coffee possible, la torréfaction ne doit pas être trop marquée. Les grains doivent donc être de préférence d’une couleur assez claire.

Pour la cafetière, plusieurs options s’offrent à vous. La cafetière à piston, aussi appelée french press, existe depuis le milieu du 19ème siècle. Avec cette machine, utilisez une mouture plutôt grossière. Laissez infuser le café moulu pendant 3 à 4 minutes, puis activez le système de filtre. Vous n’avez plus qu’à vous verser une tasse de votre slow coffee. La cafetière à piston vous offrira un café à la saveur corsée.

La Chemex est sans aucun doute la cafetière la plus connue dès qu’on parle du slow coffee. Elle nécessite l’utilisation d’un filtre en papier. Le résultat est un café doux et rond en bouche. Un vrai plaisir pour les papilles.

Enfin la cafetière dite à dépression demande un peu de dextérité mais donne un café de grande qualité. La pression due à la chaleur va faire monter l’eau dans la tulipe. Elle va ainsi imbiber le café moulu. La boisson ainsi obtenue va ensuite redescendre dans la verseuse. Le tout pour un café riche et goûteux.

S’essayer au slow coffee, c’est prendre le temps de faire les choses. Comme les bons petits plats ont besoin de temps pour mijoter, le café de qualité en nécessite pour dévoiler tout son potentiel. C’est à fois un retour aux sources et une nouvelle manière de consommer.

Le slow coffee est bien sûr une méthode destinée aux personnes qui souhaitent prendre le temps pour préparer leur café. En moyenne, cela demande une dizaine de minutes. Il est certain que ce n’est pas la meilleure manière d’avoir une boisson tout prête le matin lorsqu’on est pressé de partir au travail. Vous pouvez toutefois allier cafetière électrique et cafetière à l’ancienne, afin de pouvoir vous préparer le café qui vous convient selon le moment. Ou qui, sait peut-être même emporter un kit pour préparer directement votre slow coffee sur votre lieu de travail !

 (56)    (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha