Café de Jamaique - Blue Mountain Agrandir l'image

Café de Jamaique - Blue Mountain

Nouveau

Chez Cafés Miguel, vous avez le choix de la mouture de votre Blue Moutain de Jamaïque. En effet puisque la mouture est directement effectuée dans notre atelier, vous avez le choix d’une mouture fine, moyenne ou grosse.

Sous paquet de 125g, retrouvez votre Blue Mountain de Jamaïque moulu dans votre tasse. Attention à ne pas confondre ce Blue Mountain moulu avec du café soluble !

Plus de détails

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,10 €.


20,00 €

Fiche technique

ConditionnementMoulu
OrigineCaraïbes
TorréfactionLégère

En savoir plus

Jamaïque, Blue Mountain - Cafés d'Exceptions          

Informations

Le Blue Moutain est le massif montagneux qui occupe plus du tiers de la Jamaïque. Le café est cultivé sur les pentes de ce massif. C’est grâce à sa réputation qu’il est désigné comme un des cafés les plus chères du monde.

L’appellation « Blue Mountain » n’est accordée qu’aux cafés produits dans une région très circonscrite et de haute altitude en Jamaique : les paroisses de Portland, de Saint Thomas et de Saint Andrews. Il existe deux autres appellations, moins bonnes qui sont « High Mountain Suprem » et « Prime Washed Jamaïca ». Il faut faire attention aux fausses appellations de certaines personnes sans scrupules  contenant les mots « Blue », « Moutain » attribuées à des cafés de provenance inconnue…

La récolte

La récolte du café se fait à la main. De cette manière la récolte est très homogène. En Jamaïque le Blue Moutain est récolté de Juillet à Septembre.

Pour récolter le grain de café à l’intérieur de la cerise, celle-ci sera lavée dans les 12 heures maximum après la cueillette pour enlever la pulpe de la cerise.

Pour des informations supplémentaires sur la récolte ainsi que le lavage se reporter à l’article (La production du café).

Jamaïque et café un subtil mélange :

Dans les années 1720 le roi Louis XV, envoya plusieurs plants de café à la colonie française de la Martinique située alors à plus de 1900 km au sud-est de la Jamaïque. Quelques années après, c’est alors le gouverneur de la Jamaïque Nicholas Lawes, qui reçut de la part du gouverneur de la Martinique le plus beau plant de café en cadeau à son homologue jamaïcain. Ce plant fut alors entretenu et c’est ainsi que l’histoire du Blue Mountain commença.

Niveau de torréfaction

Le mot du torréfacteur

« Il y a le Blue Mountain et les autres. »

Articles de blog connexes

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...